Acceuil

Bienvenu
à

Dassa–Zoumè

 la cité des 41 collines

 

Site du pèlerinage annuel à Dassa

Site du pèlerinage annuel à Dassa

Situé à 209 Km de Cotonou, Dassa – Zoumè est très connue pour abriter la « grotte Notre – Dame d’Arigbo » où la Vierge aurait fait une apparition. La ville avec ses 41 collines a une riche histoire que l’on peut découvrir en visitant les lieux sacrés et les palais en rendant visite au roi. La « grotte Notre – Dame d’Arigbo » rassemble chaque année à la mi – Août, des dizaines de milliers de pèlerins venus des quatre coins du Bénin et des pays voisins ; les collines offrent également des possibilités intarissables d’excursions, de promenades à vélo et même d’alpinisme.

.

Les collines : Formations rocheuses

Les collines rocheuses qui entourent Dassa offrent des vues magnifiques et un folklore intéressant. Il y a plusieurs sentiers boueux qui quittent la ville et mènent vers les petits villages par les collines. La plupart sont propices aussi bien à la marche qu’au vélo. Cela ne coûte rien de grimper les collines, mais demandez conseils aux autochtones qui vous diront quelles collines grimper et quel sentier emprunter. Certaines des collines sont considérées comme sacrées. En demandant conseil à qui de droit, vous êtes sûr de respecter les populations locales et leurs traditions. De même, emportez avec vous beaucoup de nourriture et de boisson si vous prévoyez faire une longue promenade à pied ou à vélo, car il est difficile de s’en procurer une fois que vous quittez la ville.

La Grotte

On raconte que l’image de la Vierge Marie est apparue une fois dans cette cave située près de Dassa. Depuis lors, un pèlerinage annuel s’organise à cet endroit pour commémorer cet événement. Chaque année, au mois d’août, dans la période de la fête catholique de l’Ascension, les Catholiques de toute l’Afrique de l’Ouest de d’autres régions y viennent rendre hommage. Par ailleurs, les manifestations religieuses ont donné lieu à un rassemblement plutôt social ces dernières années, donnant naissance à l’un des plus grands partis du Bénin. Pensez à prendre part à ces festivités qui rassemblent un grand monde. Naturellement, vous pouvez visiter la grotte à tout moment de l’année, et la visite est sans frais.

Observation des Hippopotames sur le Fleuve Ouémé

Le fleuve Ouémé qui passe près de Dassa est connu pour les nombreux hippopotames qui le visitent. Si vous êtes intéressé à voir certains de ces grands animaux dans la nature, des promenades en pirogue sont organisées à l’Auberge de l’Hôtel de Dassa-Zoumé.

La Visite au Roi de Dassa

Si vous vous intéressez à la hiérarchie locale, le palais du Roi de Dassa est situé non loin de la Maison du Peuple. Le Roi reçoit souvent les visiteurs, mais renseignez-vous d’abord auprès d’un natif. S’il vous recevait, préparez-vous à lui faire un petit cadeau (1 000 à 2 000 F CFA peut aller) en signe d’appréciation. S’il est nécessaire de lui parler français, vous devez avoir avec vous, si possible, quelqu’un qui parle Idaatcha, la langue du terroir comme interprète.

 

Superficie : 1 711 Km2

 

Limites géographiques : Nord : Commune de Glazoué, Sud : Communes de Covè, de Zagnanado et de Djidja ; Est : Commune de Savalou ; Ouest : Communes de Savè et de Kétou

Population : 93967 habitants en 2002

Principales ethnies : Idaatcha, Mahi, Adja

Religions : Musulmane (5,2%), Catholicisme (49%), Protestantisme (16,2%), Traditionnelle (20,5%), Autres (9,1%)

Relief : Pénéplaine résultant de l’érosion du vieux socle de roche du précambrien (gneiss et granite) qui alterne des sommets et des dépressions fortes et allongées, le point culminant de la chaîne des collines de Dassa se situe à Itagui (465 m d’altitude)

Hydrographie : Plusieurs plans d’eau dont le fleuve Ouémé

Climat : Guinéen avec quatre (4) saisons : deux saisons de pluie et deux saisons sèches

Végétation : Forêt et savane claires très ouvertes. Quelques îlots de forêts sur les interfluves d’altitude élevées.

Unités administratives : 10 arrondissements et 68 villages et quartiers de ville

Différents arrondissements : Dassa 1et 2, Akofodjoulè, Gbaffo, Kéré, Kpingni, Léma, Paouignan, Tré.

3- Potentialités de la commune

 

Ressources agricoles : Céréales et tubercules, etc.

Ressources en élevage : Aviculture, caprins, petits ruminants, aulacodiculture, cuniculture

Ressources halieutiques : La pêche est peu développée

Cultures de rente : Coton, anacarde, arachide

Ressources naturelles : ressources forestières, carrière de sable et graviers, granite, marbre, forêts sacrées, bas fonds, terres cultivables, etc.

Ressources touristiques : Grotte mariale d’Arigbo, sites sacrés, curiosité locale (spécialité culinaire), histoire et géologie, etc.

Autres domaines porteurs : Exploitation des bas fonds favorables à la riziculture et aux maraîchages.